Sont tous pareils

Une de mes plaisirs solitaires est de trouver des ressemblances entre les personnes que je rencontre.  Par exemple, je trouve que Gaétan Barette ressemble à Jabba the Hut, no effense… mais force est d’admettre qu’ils se ressemblent.

Désolé, mais il faut admettre objectivement une ressemblance.

La Presse insère à chaque semaine leur capsule « Séparés à la naissance » qui brode sur le même principe.

C’est vendredi, il faut donc s’amuser un peu.  C’est pourquoi je vous parle d’un photoblogue qui fait dans le genre et qui est, selon moi, très drôle.

Lire la suite

Mot du jour: Suicine

Hier, je vivais mon retour aux études après deux ans d’absence.  Un retour en arrière de près d’une décennie: je commence une mineure en histoire de l’art après un B. Sc. en sciences biomédicales, une M.A. en bioéthique et la scolarité du Ph.D. en santé publique (promotion de la santé).  Par conséquent, je n’ai pas cuisiné, n’a pas de recettes à te proposer – oui, oui, toi chérie, femme de ma vie qui lit ce blogue! – comme c’est mon habitude le mardi.

Toutefois, j’ai le meilleur et le pire des sites de cuisine à te proposer.  Deux blogues: l’un ragoûtant, l’autre dégoûtant. Lire la suite

Doublement de plaisir

Plus jeune, j’aimais mettre la télévision en sourdine et doubler les voix des personnes.  Mon oncle, de quatre ans mon aîné, et moi l’avons fait plusieurs fois.  Il était d’ailleurs particulièrement bon.

Cette année, j’ai découvert Mozinor.  Il s’agit d’un type français qui double et monte les vidéos afin de les transformer en clips complètement hilarants.

Voici une sélection de quelques-unes de ses vidéos.  Ce sont dans les plus drôles. Lire la suite

Point de vue: Les rencontres virtuelles

Attention: Le contenu de ce billet pourrait choquer certains lecteurs et certaines lectrices s’il n’est pas pris au premier degré (i.e. c’est ringard)

Je l’avoue, j’ai essayé les sites de rencontre pour rencontrer, qui sait, la femme de ma vie.  Bon, maintenant je m’en sers pour augmenter l’affluence sur ce blogue (sans farces…) et je trouve ça bien drôle.

Tout d’abord, je trouve cette approche ringarde.  Rien n’égale la rencontre fortuite avec une personne qui nous plaît.  Vous savez, l’amie de l’ami(e) au party, l’étrangère belge croisée sur la rue, l’étudiante en droit qui nous propose d’aller prendre un verre chez-elle, la collègue, la serveuse au regard taquin, etc.

Ce que je trouve ringard, c’est la façon dont se présentent les femmes. Lire la suite