Point de vue: Les rencontres virtuelles

Attention: Le contenu de ce billet pourrait choquer certains lecteurs et certaines lectrices s’il n’est pas pris au premier degré (i.e. c’est ringard)

Je l’avoue, j’ai essayé les sites de rencontre pour rencontrer, qui sait, la femme de ma vie.  Bon, maintenant je m’en sers pour augmenter l’affluence sur ce blogue (sans farces…) et je trouve ça bien drôle.

Tout d’abord, je trouve cette approche ringarde.  Rien n’égale la rencontre fortuite avec une personne qui nous plaît.  Vous savez, l’amie de l’ami(e) au party, l’étrangère belge croisée sur la rue, l’étudiante en droit qui nous propose d’aller prendre un verre chez-elle, la collègue, la serveuse au regard taquin, etc.

Ce que je trouve ringard, c’est la façon dont se présentent les femmes.

La fiche type ressemble à cela:

Ouf, comment me décrire, je n’aime pas parler de moi-même.  Je suis une fille simple, facile à vivre, super enjouée qui aime la vie.  J’aime m’amuser avec mes amis, mais aussi écouter un film en amoureux.  J’aime la bonne bouffe entre amis avec une bonne bouteille de rouge.  Simple, j’apprécie les marches en forêt ou aller prendre un café sur une terrasse par un bel après-midi.  Je fais un job que j’adore et la famille est super importante pour moi.

Souvent, cette description est suivie d’une liste de « J’aime/Je n’aime pas » qui relève de la liste d’épicerie.  Elles se présentent presque toutes de la sorte, c’est plutôt décourageant. Pour rire un peu, déconstruisons ensemble quelques-unes des phrases de ce paragraphe (ici, je ne prends pas ces affirmations pour du 1er degré, je les interprète, je sais.).

  • Ouf, comment me décrire, je n’aime pas parler de moi-même.
    • Dommage, c’est ce que tu dois faire sur un site de rencontre
  • Je suis une fille simple,
    • Donc, ça devrait pas être difficile te décrire.
  • facile à vivre,
    • En présumant que tu es célibataire et que tu vis seule, tu imagines un peu ce que serait la vie si tu te trouvais toi-même difficile.
  • super enjouée qui aime la vie.
    • C’est vendeur sauf si je cherche une gothique suicidaire.  Ici, c’est toujours le moment où, des fois, la description ne fite pas avec la photo (i.e. un air bête)
  • J’aime m’amuser avec mes amis,
    • Sans parler de l’évidence où généralement on s’amuse avec des amis, qui n’aime pas s’amuser avec des amis?
  • mais aussi écouter un film en amoureux.
    • Euh… depuis quand ces deux activités sont-elles à prendre exclusivement?
  • J’aime la bonne bouffe
    • Dommage, j’aime nourrir les gens en avalant une grande quantité de hareng que je leur régurgite à petites doses dans le gosier.
  • entre amis
    • Donc en amoureux, tu écoutes des films et tu apprécies le « pas bon manger »
  • avec une bonne bouteille de rouge.

L’autre chose qui me dérange, ce sont les photos.  Les femmes dont leur photo de profil est prise à l’aide d’une webcam, dans un endroit sombre et mal éclairé c’est vachement creepy!  Il y a aussi celles qui sont  en train de se faire lécher par leur animal de compagnie.  Disons qu’une femme qui sent le mucus… yiark!  Sans compter les innombrables photos prises dans le miroir et celles où la fille est avec ses amies (confusion) ou au bras d’un autre homme (euh…)

Puis il y a les profils fucking weird.  Je suis déjà tombé sur la photo d’une fille qui s’était photographiée sur la bolle ou une autre qui tirait la langue pour se toucher le nez!  Un dessous de langue, c’est pas sexy.  N’importe quoi.  J’espère ne pas être le penchant masculin de tels profils comme c’est le cas dans cette vidéo épique datant des années ’80.

"Shanel, qui fait caca."

Un site français a décidé que s’en était assez avec ces profils louches.  Ils ont créé le blogue « Adopte une conne » en référence au site de rencontre « Adopte un mec« .   Le propos est incisif (Voir le billet Shanel, qui fait caca).  Vous remarquerez qu’elle a ajouté un signe de peace ce qui fait que ça devient une masterpiece, merci Gab Roy.  Mais vraiment incisif.  C’est du vitrol lancé à la gueule des pauvres filles qui ont créé leur profil sur ce site (voir ce billet).  Je sens beaucoup de haine derrière ce blogue, mais je le trouve tout de même hilarant car il souligne l’essentiel du pourquoi c’est ringard rencontrer du monde sur Internet.

Bonne navigation sur ce site.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s