Pour ne pas avoir la tête dans le cul

Avoir la tête dans le cul

J’aime bien l’expression « avoir la tête dans le cul. »  Ça décrit bien le lendemain de veille.  En plus, il me semble approprié de parler de la chose en ce 69e billet.

Plus sérieusement, j’aimerais partager avec vous une sélection de vins à petit prix qui justement ne donnent pas mal à la tête.  Quoiqu’en dise Aurélia, cette charmante œnologue instigatrice du superbe vidéoblogue Bu sur le web, des vins en bas de 15$ qui sont potables… ça existe quand même!  Par ailleurs, je lui concède que ça n’a rien à voir avec ceux au-dessus de la barre des 20-30$.

Lire la suite

« Mon mien est mieux que ton tien »

60e billet! Wow, je ne pensais pas me rendre à ce nombre.  Pour fêter la chose, je partage avec toi, Chérie, ma recette de boeuf bourguignon.  Une recette réconfortante et toute indiquée avec l’automne qui arrive.

Jeune, ce plat ne comptait pas parmi mes préférés.  Puis, un jour, j’ai eu l’idée d’en faire.  J’ouvre alors le livre Le tour du monde de la cuisine: France (ISBN:9781405452205).  D’ailleurs, les ouvrages de cette collection proposent de très bonnes recettes en plus d’être peu coûteux et bien faits.  Il est bon, mais il manque certaines choses.

Depuis, j’ai adapté la recette et l’ai largement améliorée.  Cela dit, je crois que le secret est dans la préparation minutieuse de la chose.

Pardonne-moi Maman, mais mon bœuf bourguignon est clairement meilleur que le tien!

Lire la suite