Gerhard Richter

Je veux voir ce documentaire.

Quelques-unes des oeuvres de Gerhard Richter ont capté mon attention lors de mon cours sur la postmodernité à l’automne.

Les premières oeuvres de ce peintre proposent un dialogue avec la photographie comme le démontre sa toile montrant Ema.

Richter, Ema (Nude on a Staircase) (1966)

Lire la suite

Publicités

La momie moderne

Ce soir, un documentaire à la fois captivant et troublant sera diffusé sur les ondes de Discovery Channel: Mummifying Alan: Egypt’s Last Secret.  Grosso modo, c’est l’histoire d’un chimiste qui croit avoir percer le secret de la préservation des momies de la 18e dynastie soit, les plus belles momies égyptiennes.

Allan Billis, la momie volontaire, et sa femme

Après plusieurs essais et erreurs avec des pieds de porcs, il veut tenter l’expérience avec un homme.  Joint par une technicienne en pathologie et un pathologiste, l’équipe procède au recrutement d’un candidat: Allan, un chauffeur de taxi dans la soixantaine qui est atteint d’un cancer du poumon en phase terminale.  Vous trouverez ici le témoignage d’Allan Billis et de sa femme au sujet de sa décision de donner son corps pour une telle expérience.

Inutile de vous dire que ma fibre de conseiller en éthique de la recherche a été pincée quand j’ai entendu et vu le documentaire dimanche.

Lire la suite

Point de vue: Avoir un gaz

Titre nul, je sais.

On parle beaucoup par les temps qui courent des gaz de schiste.  J’ai vu le film GASLAND après qu’un ami me l’ai recommandé.  Je suis aussi distraitement la question dans les médias.  Mon point de vue est pas encore très clair sur la question – qui, d’ailleurs, n’est pas un enjeu sur lequel je détiens une quelconque expérience et connaissance – à part que si cette exploitation est pour ruiner la nappe phréatique et empoisonner, littéralement, la vie de mes concitoyens… ben, c’est peut-être pas une bonne idée.

Mon billet est composé de deux temps.  Le premier, un garochage pêle-mêle d’articles sur la question, notamment la lettre qu’une connaissance, Miguel Tremblay, a publiée dans Le Devoir.  Le second sera la présentation sommaire du photographe Edward Burtynsky dont j’ai pu apprécié le travail lors de mon passage à New York à l’automne 2009.

Lire la suite

Du pochoir dans la rue et dans l’art en particulier.

Aujourd’hui, je veux vous faire découvrir trois artistes qui, selon moi, parviennent à me réconcilier avec le graffiti.  Le dénominateur commun à ces trois artistes est l’utilisation qu’ils font du pochoir (stencil) dans l’exécution de leurs oeuvres.  Aussi, certains proposent un discours critique sur la société moderne, un discours plutôt rafraîchissant. Lire la suite