Sauver des chats de l’enfer

J’ai déjà parlé des deux chats que j’ai adoptés.

Depuis que je suis jeune, je suis du type chien.  Pas chat.  Chien.  Les chats je trouvais ça indépendants, désagréables, mesquins et, en plus, plutôt dégeux à l’idée que leurs pattes agissaient comme vecteur de transmission de graines de litières partout.  Eurk!

Et bien, après plus de six mois de cohabitation avec mes deux mongols de chats, j’ai changé mon fusil d’épaule.  Je partage avec vous quelques sites d’intérêts gravitant autour des animaux de compagnies.

[Ce billet avait été préparé avant le reportage de l’émission Enquête sur le Berger Blanc qui sera diffusé ce soir.  Depuis, j’ai modifié un peu la twist de mon billet]

Lost & Found

Quand j’ai trouvé mes deux chats, un ami m’a parlé du site Petluck.ca.  J’y ai donc annoncé mes deux chats en espérant retrouver leur propriétaire.  J’ai aussi placé une annonce sur Kijiji sans succès.  Après quelques semaines, j’ai compris que les deux félins feraient partis des meubles… dans le sens, griffer les meubles.

Petluck.ca est simple à utiliser, il combine un système d’annonces avec une carte Google maps.  Il est donc possible de parcourir le quartier à la recherche de son animal perdu ou pour trouver les propriétaires de celui retrouvé.  C’est gratuit, simple et tellement chouette.  Si vous trouvez un animal, annoncez-le sur ce site tout en l’hébergeant temporairement.

Via Found Magazine

L’adoption

Bon, ce soir, l’émission Enquête diffusera un reportage « choc » sur les mauvais traitements infligés par la fourrière Le Berger Blanc aux animaux retrouvés dans la rue.  Inutile de dire qu’hier, en regardant le « teaser » du reportage aux nouvelles, j’ai regardé l’un de mes chats – Ludo, le plus jeune – et lui ait ironiquement dit : « T’as vu Ludo, t’es mieux d’être fin sinon tu vas finir au Berger Blanc. »  Blague à part, m’opposant à la maltraitance sous toutes ses formes et infligées à quiconque – sauf les politiciens sous forme d’humour – j’étais particulièrement heureux de ma décision de garder mes deux mongols de chats.

Vous pouvez trouver plus d’informations sur le reportage sur le site Web de Radio-Canada et de l’émission 24 heures en 60 minutes.

Comme me le faisait remarquer une connaissance – dont le nom figure dans le reportage! -, ce n’est pas tout de s’indigner de la situation et vaut mieux agir.  Je suis d’accord.  Elle recommande de soutenir Humane Society International (division Canada).

Pour ma part, je recommande à ceux qui veulent adopter un animal d’aller faire un tour à la SPCA.  Plusieurs de mes amis ont adopté des animaux à la SPCA et tout va très bien.  En plus, on reçoit des chats castrés, traités et enregistrés… bref, on sauve bien des bidous pour ces minous.

Destroy

Tel que mentionné dans un autre billet, mes chats ont détruit pas mal de trucs dans mon appart.  Puisque l’on se console souvent en se comparant, je vous invite à consulter le site Shit my pets ruined.  Magnifiques images de désolation matérielle…

Argh!

Tes cuit!

On sentendrait bien ensemble petit minet.

Un sacré ninja ce chat...

… mais rien comme celui-ci:

Sur ce, bon congé de Pâques.  Pour ma part, je vais créer une barrière pour empêcher mes deux mogols d’entrer dans ma chambre sans pour autant me couper de l’air climatisé en fermant ma porte de chambre.  Si tout fonctionne, les plans seront éventuellement publiés.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s