Ces grands qui me font sentir petit

Ce matin, en lisant la revue The Atlantic, je tombe sur l’histoire pas commune de Freeman Dyson.  Son histoire est fascinante.  Scientifique brillant, il se caractérise par une vision très contestée sur le réchauffement de la planète et ses idées d’engins spatiaux relèvent du pur délire (voir la présentation qu’en fait son fils à la conférence TED, ci-dessous) ou encore ses croyances quant à la démocratisation des méthodes scientifiques (i.e. un kit « grow your own dog », ci-dessous, qui d’ailleurs me fait penser à Bitch-Stewie… encore plus ci-dessous).  Mais ça reste un homme brillant et incontestable dans son domaine.

Lire la suite