Pour bien se remplir la tête

Connaissez-vous la revue The Atlantic?

Un ami me l’a fait découvrir après que son frère lui ait fait découvrir après que lui soit tombé sur un exemplaire dans une salle d’attente.

Ce périodique est l’équivalent de L’Actualité en version anglo, sur les stéroïdes.  On y critique la politique, la culture, les enjeux nationaux américains et d’autres sujets au goût du jour.

Dans le numéro de novembre 2010, l’article Lies, damned lies, and medical science a retenu mon attention.  Il s’agit des découvertes de John Ioannidis sur les conclusions erronées des études médicales.  On y dénonce la culture du Publish or perish comme celle de la rapidité à laquelle les conclusions nuancées du discours scientifique sont reprises dans les médias grand public de façon plus ou moins juste.  En fait, ce n’est pas vraiment le sujet de l’article, mais on comprend que ces situations sous-tendent le propos.

Dr John Ioannidis (Crédit: Robyn Twomey/Redux)

Je vous recommande fortement cette revue.  Un beau cadeau de Noël à offrir à quelqu’un qui veut tout savoir et se remplir l’esprit de joyeuses réflexions.

2 réflexions au sujet de « Pour bien se remplir la tête »

  1. Ping : Ces grands qui me font sentir petit « Chez Paré, pas de 'e'… Bienvenue aux dames!

  2. Ping : Créer. « Chez Paré, pas de 'e'… Bienvenue aux dames!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s