Bazinga!

Big Bang Theory, vous connaissez?

Sheldon Cooper

Il s’agit d’une sitcom particulière en ceci qu’elle met en vedette des nerds, antihéros par excellence.  La série en est à sa troisième saison et elles sont toutes disponibles en DVD et Blu Ray.

L’histoire se concentre sur deux colocs: Sheldon Cooper et Leonard Hofstader, deux physiciens.  Sheldon est un génie, futur prix Nobel, capable de mettre en boîte n’importe quel argument fallacieux ou sophisme.  Le seul hic avec Sheldon c’est qu’il est un peu Asperger… incapable de comprendre le sarcasme, inapte aux interactions sociales, hypocondriaque, maniaque, etc.  Bref, un joyeux personnage.

Leonard et Penny

Leonard est pour sa part plus équilibré.  C’est l’archétype du geek.  Il parle trop, est incapable de faire les premiers pas, est vraiment « un bon gars », etc.  Je disais que l’histoire se concentre sur ces deux personnages, et bien, pas tout à fait.  Dès le premier épisode, le personnage de Penny, la sexy voisine de palier, entre en scène.  Elle est l’antithèse des deux geeks sans pour autant être nunuche.  Au contraire, c’est l’intelligence sociale sur deux pattes.

Raj et Howard

En plus de ces trois principaux personnages, Howard Wolowitz, le juif séducteur hypersexualisé vivant encore avec sa mère et conduisant une mobilette, et Rajesh Koothrappali, l’indien immigré atteint de mutisme en présence de jolies femmes, sont les amis de Sheldon et Leonard.  Les deux évoluent en duo.

En plus des cinq principaux personnages, il y a une pléthore de personnages tertiaires.  Les parents des quatre gars, les chums de Penny, les collègues de Sheldon et Leonard, etc. qui sont tous aussi typés et comiques.

Grosso modo, l’ensemble de la sitcom se concentre sur l’évolution des cinq personnages.  Ça me fait penser un peu à la télé-réalité Beauty and the geek qui jouait à une certaine époque.  Tout le monde gagne à connaître tout le monde.

Les situations dans lesquelles ils sont plongés sont hilarantes.  En plus, la série est truffée d’expressions, de références et de commentaires sur la science et les films comme Star Trek et Star Wars qui valent la peine d’être écoutés.  Pour ma part, quand j’ai réécouté la série une deuxième fois, j’avais mon portable sur Wikipédia.  Ça m’a permis d’apprendre ce qu’était le boson de Higgs.  N’ayez crainte, ce n’est pas nécessaire d’avoir Wikipédia pour comprendre la série, mais c’est le côté blé entier de cette sitcom.

Dans un prochain billet, je vais vous parler des t-shirts que j’aime bien.  Si vous aimez ceux de Sheldon et Leonard, vous trouverez où vous les procurer ici: Sheldon Shirts.

Pour finir, un montage du premier épisode de la première saison, ça place bien le topo, mais disons que Sheldon est un peu moins intense normalement.

Bonne écoute.

Publicités

2 réflexions au sujet de « Bazinga! »

  1. Ping : Pour pas être tout nu « Chez Paré, pas de 'e'… Bienvenue aux dames!

  2. Ping : Quiproquos, passive agressivité et autodérision « Chez Paré, pas de 'e'… Bienvenue aux dames!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s