En manque de comique

Depuis un peu moins d’un an, j’ai enfin compris comment fonctionnent les fils RSS et à quel point les agrégateurs comme Google reader sont utiles dans ma vie… Surtout quand vient le temps de suivre des comiques.

Mise en garde, j’ai jamais tripé BD… j’en ai lu probablement une dizaine en trente ans.  Par contre, j’ai toujours aimé les cartoons dans le journal.  C’est court, punché, efficace.  Résultat, je suis une quinzaine d’artistes du crayon.

Ce matin, j’en ai (re)découvert un: For lack of a better comic.

Les thèmes récurrents de Jacob Andrews, le dessinateur, sont les rapports hommes-femmes, la pensée des animaux, les artistes – et les détenteurs d’une « major in English » – , l’univers du rêve, etc.  À travers ces strips, il propose parfois une légère critique de la société – américaine – et de certains mouvements en particulier.

En vrac pour votre plaisir… ça fait toujours du bien un samedi matin!

Et moi qui suit le cours « Modernité et postmodernité » en histoire de l’art cette session…

Quand Batman va prendre sa retraite.

Si Jaws était un animal domestique...

La dernière strip me fait mourir de rire.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s