« Grrrrrrrrrrrrr! Food! »

Tsé la passe de la piscine...

Enfant, je trippais sur le film Harry et les Handerson.

En vieillissant, j’ai compris que les sasquatchs n’existaient pas.

Puis mes intérêts ont changé, j’ai lu le livre L’Étranger de Camus et j’ai commencé à écouter du rock psychédélique comme le groupe The Doors.

Mais tous ces sasquatchs, ses Étanger et cette musique rock ne m’ont préparé pour cette incursion dans le monde éclaté des motards et des chasseurs de sasquatchs proposée dans les deux premiers épisodes de l’émission Strange days with Bob Saget.

Cette émission est drôle, mais propose aussi un bel exercice de familiarisation avec les gens vivants en marge de la société en raison de leur mode de vie ou de leurs croyances.  Rien d’un exercice ridicule de refus de compréhension de l’Autre comme certains ‘humoristes’ québécois l’ont déjà fait… mais tout de même un regard qui souligne parfois le ridicule de certaines situations.

Critique des deux premiers épisodes pour vous inviter à écouter cette nouvelle émission.

Le premier épisode présente une incursion de Bob Saget (oui… le gars de drôle de vidéo le dimanche soir dans les années 80-90) chez les Iron Order, une fraternité de motards non-criminalisés.  Les quelques 25 minutes de « documentaire » léger – l’humour de Saget vient alléger le propos, et croyez-moi qu’il est vraiment très drôle – nous invite à s’immiscer dans un mariage entre deux membres et la cérémonie en mémoire d’un disparu.  Malgré leur allure de durs à cuire, on sympathise avec eux et on comprend l’essence fraternelle qui les unis… en plus de la bière et du fort.

Le second épisode, et bien, comment dire?  On suit un groupe de chasseurs de sasquatchs, les BFRO.  On suit Bobo, Fitty et les autres.  Bobo doit magasiner un sabre de samouraï pour se protéger.  En fait, on découvre que les membres du BFRO c’est comme un monde de geeks hi-tech (i.e. vision noturne, vision thermale, SUV, antenne parabolique, etc.) qui aiment le plein-air.

Prêt au combat contre le Sasquatch avec Fitty (gauche) et Bobo (droite)

Fitty est particulier, citation (de mémoire): « I like hunting sasquatchs.  It keeps me fit.  I have to know martial arts, I need survival skills like making a fire. »  Vous apprendrez aussi ce qu’est le « parabolic farting »… enfin, un univers de geeks de la nature où le sasquatch est un peu comme cet improbable moment qui leur permet, en attendant, de fraterniser ensemble et de passer de long moment autour d’un feu, dans le bois.

Je vous recommande fortement l’émission.  Prenez quelques minutes pour aller voir les bandes-annonces sur le site de l’émission (ci-haut).

Harry...

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s