Cultiver son redneck.

Ça fait un bail que je n’ai pas écrit sur mon blogue en raison des histoires rocambolesques qui ponctuent ma vie.

Mais bon!  En fin de semaine, moment de détente, j’ai invité mes amis proches pour fêter.  De fil en aiguille, on jase de livre, de films, de séries télé puis, une amie affirme : « Comme dans Walking Deads, c’est dans ces moments-là que t’es bien content de connaître un redneck! »

Faisant référence au personnage de Daryl (Norman Reedus) et à ses multiples talents de combattant, nous étions pas mal tous d’accord avec elle.

Daryl - Le redneck que l'on veut de notre coté

Daryl – Le redneck que l’on veut de notre coté

Et voilà que cette semaine, je tombe sur LA vidéo de Lars Anderson, un archer qui n’a aucun bon sens.  Le type tire vite, bien, en sautant, en courant, je parie qu’il peut même tirer de l’arc en roulant une pelle à sa blonde.  Le dernier truc qu’il fait vous jettera à terre.

Et cette vidéo m’a rappelé celle d’une gang de gars – Dude Perfect – qui sont aussi pas mal bons avec l’arc et la flèche.

Enfin, c’est bien beau l’arc, mais comme Daryl, il me faudrait clairement maîtriser la hache pour les combats de proximité avec des zombies…  Mais avant, quelle hache devrais-je prendre?  Eux le savent…

Facque, préparez-vous en devenant redneck, d’un cas que les zombies apparaîtraient…

Et, en passant, il existe un club de lancer de la hache à Toronto.  La Backyard Throwing Axe League.  Ici, une vidéo de son créateur.

D’ailleurs, a-t-on une telle ligue à Montréal?

Publicités