« Esti d’gros trash! »

Ça, c’est la réaction qu’une de mes amies aura quand elle va écouter cette série.

Je me suis claqué les six premiers épisodes (a.k.a. la saison 1) ce matin en sirotant mon café suite à la recommandation formulée hier par Nightlife Magazine.

La série porte sur un joueur de baseball déchu qui recommence sa vie dans son patelin.  Égocentrique à l’os, il se la joue comme un big.  Tout est là pour l’haïr… la mullet, les répliques ringardes, l’attitude bête, bref, c’est vraiment un gros trash.

N’en reste que j’ai jamais ri autant en écoutant une série.  Et je n’ai jamais dit aussi souvent « Esti d’gros trash! » en si peu de temps.

Bref, un preview.

La fameuse entrée qu’il fait dans l’école où il est devenu « enseignant »… du moins, dans sa tête de gros câlice.

Et, en passant, Will Ferrell joue un vendeur de char.  Trop drôle, mais surtout, assez troublant comme rêve (à partir de 1:08).  Sérieux, je ne sais même pas comment les deux autres acteurs réussissent à garder leur sérieux.

Publicités

Une réflexion au sujet de « « Esti d’gros trash! » »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s