Cherchez le lien…

Cherchez le lien entre ce jeu vidéo:

et ce documentaire:

La réponse…

Et bien, l’an dernier, je suis tombé sur le documentaire Fog of War (2003) portant sur la vie de Robert McNamara, secrétaire de la défense américaine, à Télé-Québec.  Ce documentaire m’a laissé réfléchir.

Robert Mcnamara (le vrai)

Étant tombé dessus par hasard, et au beau milieu, j’ai décidé de le réécouter en totalité.  Bon, je dois avouer que ce documentaire m’est revenu en tête après avoir jouer à Call of Duty: Black Ops sur PS3 car il s’agit d’un des personnages.

Robert McNamara (le virtuel)

Il s’agit d’un brillant documentaire où il passe en rétrospective ses années à titre de secrétaire de la défense sous JFK et Lyndon B. Johnson.  On y apprend la façon un peu cavalière avec laquelle JFK le nomma.  On comprend aussi mieux les tensions auxquelles il devait faire face avec la guerre qui rageait au Viet-Nam.

Aussi, on apprend que ce crack des maths est responsable de l’invention de ceinture de sécurité dans les voitures en raison du nombre de victimes de la route, mais aussi le responsable de l’utilisation des bombes incendiaires sur le Japon.  Il reconnaît, ému, qu’il aurait pu être considéré comme un criminel de guerre.

À travers cet entretien tout personnel, il nous laisse onze leçons:

  1. Empathise with your enemy
  2. Rationality will not save us
  3. There’s something beyond oneself
  4. Maximise efficiency
  5. Proportionality should be a guideline in war
  6. Get the data
  7. Belief and seeing are both often wrong
  8. Be prepared to reexamine your reasoning
  9. In order to do good, you may have to engage in evil
  10. Never say never
  11. You can’t change human nature.

Un des moments touchant est lorsque qu’il parle de l’assassinat de JFK, son Président.  Il est celui qui a choisi l’endroit où serait enterré cet icône.  Les yeux pleins d’eau, ce sage de 80 ans passé raconte.  Et on l’écoute sagement.

Au final, c’est ça ce documentaire.  Les paroles d’un sage qui nous invite à la prudence et qui, pour une fois, fait preuve de faiblesse, d’humanité et de sensibilité.

Robert McNamara au moment où il raconte le choix de l'endroit de sépulture de JFK

Il y a à peine plus d’un an, il nous quittait, mais je vous recommande fortement son documentaire qui nous laisse de grandes leçons de vie et ce, même si nous ne sommes pas des Secrétaire de la défense américaine.

Sur une autre note…

En passant, pour ce qui est de COD: Black Ops disons que ça kick des culs solides, mais un peu moins que les titres précédents.  Toutefois, la trame sonore est bonne, les missions entraînantes et la jouabilité bien.  Bémol, le scénario de transition est plutôt faible, la trame narrative aussi et le visuel de transition est à proscrire pour les épileptiques.  Il offre à peine 7 heures de jeu… ce qui le rend plutôt décevant.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s